Pour un véritable usage optimal du médicament, une nouvelle Politique du médicament doit voir le jour

Montréal, le 13 décembre 2016 – L’Ordre des pharmaciens du Québec prend acte de la volonté du ministre de la Santé et des Services sociaux, le Dr Gaétan Barrette, d’accroître la coopération avec son homologue de la France au sujet de l'usage optimal des médicaments et de l’organisation des services pharmaceutiques.

L’Ordre profite de la signature de la déclaration d’intention des deux ministres pour rappeler qu’à l’heure où plusieurs réformes ponctuelles viennent modifier les processus entourant l’offre de services pharmaceutiques, il est temps d’amorcer un débat plus large par la révision de la Politique du médicament. Cette révision doit s’appuyer sur la volonté d’assurer un usage approprié des médicaments, en plaçant le patient au centre des priorités.

Dans les pays industrialisés, 4 à 10 % des hospitalisations et 10 à 20 % des visites à l’urgence sont le résultat d’événements indésirables relatifs aux médicaments, principalement dus à l’utilisation concomitante de nombreux médicaments chez des clientèles âgées ou atteintes de maladies chroniques. Aux États-Unis, les événements indésirables causés par les médicaments se situent entre la 4e et 6e cause de mortalité et induisent des coûts évitables annuels qui vont de 17 à 29 milliards de dollars.

« L’usage inapproprié des médicaments coûte cher pour la société, tant du point de vue humain que financier. Le temps est venu d’aborder les réformes dans le domaine de la pharmacie sous cet angle. L’Ordre sera heureux de collaborer avec le ministre et, s’il y a lieu, de participer aux échanges avec la France pour que cet enjeu soit davantage pris en compte, mais mieux encore que la Politique du médicament soit revue et prenne appui sur l’amélioration de cet usage », a précisé le président de l’Ordre, Bertrand Bolduc.

De façon très concrète, l’Ordre des pharmaciens du Québec est convaincu que les pharmaciens doivent s’impliquer de façon grandissante pour assurer, aux patients et à la société, un usage optimal des médicaments.

À propos de l’Ordre des pharmaciens du Québec

L'Ordre des pharmaciens du Québec a pour mission de veiller à la protection du public en encourageant les pratiques pharmaceutiques de qualité et en faisant la promotion de l'usage approprié des médicaments au sein de la société. Il regroupe plus de 9000 pharmaciens. Plus de 6700 d'entre eux exercent à titre de salarié ou de propriétaire dans près de 1900 pharmacies privées et plus de 1600 pratiquent au sein des établissements publics de santé du Québec. Plus de 800 pharmaciens œuvrent notamment à titre d'enseignant ou pour des organismes publics, associatifs ou communautaires.

- 30 -


Source : Carl Allen, Direction des communications
Ordre des pharmaciens du Québec
Tél. : 514 284-9588 / Cell : 514 808-5556
Courriel : callen@opq.org

Liens d'intérêt
Documents téléchargeables