Achat de médicaments sur Internet - L'Ordre des pharmaciens du Québec rappelle les risques liés à la pratique

Montréal, le 13 août 2009 – L’Ordre des pharmaciens du Québec profite d’un récent avis publié par Santé Canada pour rappeler à la population les dangers liés à l’achat de médicaments en ligne.

« Le patient qui achète un médicament a généralement un problème de santé ou désire en résoudre un », souligne Diane Lamarre, présidente de l’Ordre des pharmaciens du Québec. « L’achat de médicaments en ligne ne lui permet habituellement pas d’avoir accès à un professionnel de la santé en mesure de poser un diagnostic et à un pharmacien qui, à l’aide de son dossier pharmaceutique, prévoit les interactions médicamenteuses et les autres conséquences potentielles de la prise du médicament », poursuit-t-elle.

L’Ordre tient également à souligner que, lors d’un achat en ligne, la qualité des produits obtenus est difficile à évaluer; les consommateurs s’exposent à recevoir des médicaments périmés, ayant le mauvais dosage, contenant des produits toxiques, sans ingrédient actif ou même contrefaits. Lorsqu’une telle situation survient, le consommateur met en péril sa santé et n'a que peu ou pas de recours en cas d’insatisfaction. Ceci n'est pas le cas lorsqu’il obtient ses services dans une véritable pharmacie, où l’on retrouve un pharmacien en personne, avec lequel on a développé une relation de confiance.

Au Québec, des règles strictes encadrent la vente de médicaments, ce qui assure aux patients d’obtenir des produits de qualité. En outre, le patient est assuré que les informations de son dossier patient sont conservées de façon confidentielle et, plus important encore, il a accès à l’expert des médicaments – le pharmacien – lorsqu’il a des questions. « La santé est trop précieuse pour prendre des risques si importants », conclut Diane Lamarre.

L’Ordre des pharmaciens du Québec
L'Ordre des pharmaciens du Québec a pour mission de veiller à la protection du public en assurant la qualité des soins et des services pharmaceutiques offerts à la population et en faisant la promotion de l'usage approprié des médicaments au sein de la société. Il regroupe près de 7500 pharmaciens qui exercent notamment dans 1700 pharmacies privées ainsi que dans les établissements publics de santé du Québec.

- 30 -
 

Source (et pour des entrevues avec Diane Lamarre) :

Julie Villeneuve, adjointe aux communications
Tél. : 514 284-9588, poste 310 / Cell : 514 808-5556 / jvilleneuve@opq.org
 

Liens d'intérêt
Documents téléchargeables