Relations commerciales entre médecins et pharmaciens : L'Ordre des pharmaciens réagit à l'avis de l'Office des professions du Québec

Montréal, le 17 octobre 2005 - L'Ordre des pharmaciens du Québec accueille favorablement les principes contenus dans l'avis de l'Office des professions du Québec à l'égard des relations commerciales entre médecins et pharmaciens et assure sa pleine collaboration à l'Office. Cependant, l'Ordre s'interroge sur la portée de certains des moyens proposés.

D'abord, il est utile de préciser que, jusqu'à présent, les enquêtes réalisées par le syndic de l'Ordre n'ont pas démontré que l'indépendance professionnelle et la qualité des services pharmaceutiques ont été compromises. Toutefois, l'Ordre considère cette question très importante et continuera à y être très attentif dans le but de protéger le public.

Par ailleurs, comme le confirme l'avis de l'Office des professions rendu public par le ministre de la Justice, M. Yvon Marcoux, les locaux gratuits ou à rabais consentis à des médecins ont été offerts, dans une large proportion, par des tiers, notamment des chaînes de pharmacies ou d'alimentation. «Or, le Code de déontologie des pharmaciens a toujours été clair et ne permet pas aux pharmaciens d'offir de loyers gratuits ou à rabais à un médecin, souligne le président de l'Ordre des pharmaciens, M. Claude Gagnon. Cependant, lorsque ces offres proviennent de tiers, ces derniers ne sont pas assujettis à la Loi sur la pharmacie ni au Code de déontologie des pharmaciens. Pour l'heure, nous devons étudier la portée légale des recommandations de l'Office et vérifier si leur application permettrait d'accroître véritablement les pouvoirs de l'Ordre en cette matière.»

Dans cette optique, l'Ordre estime qu'il doit avoir accès à tous les contrats signés par les pharmaciens : «En ce sens, la recommandation de l'Office qui consiste à donner accès à l'Ordre à certains contrats seulement ne va pas assez loin, souligne le président de l'Ordre, M. Gagnon, et ce, contrairement à des propositions que nous avons inscrites dans le cadre de la révision du Code de déontologie des pharmaciens

***

L'Ordre des pharmaciens du Québec a pour mission de veiller à la protection du public en assurant la qualité des soins et des services pharmaceutiques offerts à la population et en faisant la promotion de l'usage approprié des médicaments au sein de la société. Il regroupe plus de 6700 pharmaciens qui exercent notamment dans plus de 1600 pharmacies privées ainsi que dans les établissements publics de santé du Québec.

-30-

Source : Ordre des pharmaciens du Québec
 
Renseignements : Véronique Allaire, conseillère aux communications, 514 284-9515, poste 310

 

Liens d'intérêt
Documents téléchargeables