Des actions pour mettre fin à des pratiques inacceptables qui remettent en cause les droits des personnes âgées

Montréal, le 5 avril 2005 – L’Ordre des pharmaciens du Québec a été informé au cours des derniers mois de pratiques qui priveraient les personnes âgées demeurant dans certaines résidences privées de leur liberté de choisir leur pharmacien. Les enquêtes en cours ont permis de constater que des intervenants autres que des pharmaciens sont souvent impliqués dans ces situations; ces informations ont été portées à l’attention de la Commission des droits de la personne du Québec. Néanmoins, la direction des enquêtes de l’Ordre poursuit ses démarches, et si d’autres éléments mettent en cause un pharmacien, l’Ordre n’hésitera pas à entreprendre les mesures nécessaires pour mettre fin à de telles pratiques inacceptables.

L’Ordre observe une concurrence de plus en plus vive en ce qui concerne la prestation de services pharmaceutiques aux personnes demeurant dans des résidences pour personnes âgées. Monsieur Jean-Yves Julien, président de l’Ordre des pharmaciens, estime que « la concurrence entre professionnels est saine quand elle conduit à la prestation de services mieux adaptés aux besoins des patients ou plus complets. Elle devient inacceptable quand elle s’effectue au détriment des dispositions du Code de déontologie et lorsqu’elle amène à priver une personne de la liberté de choisir son pharmacien ».

En plus des enquêtes, l’Ordre des pharmaciens, préoccupé par la situation, poursuit de multiples actions, visant notamment à sensibiliser ses membres, mais aussi auprès d’organismes concernés, et leur rappeler certaines dispositions du Code de déontologie.

L’Ordre est convaincu que le respect des dispositions du Code de déontologie est essentiel à la protection du public et au maintien de la confiance dont le public a toujours honoré les pharmaciens. Toute pratique qui contrevient à ce Code est tout à fait inacceptable. Il en réaffirme donc la pertinence, et tient à ce que les mesures nécessaires soient appliquées pour que cessent les situations qui ne les respectent pas.

***

L’Ordre des pharmaciens du Québec a pour mission de veiller à la protection du public en assurant la qualité des soins et des services pharmaceutiques offerts à la population et en faisant la promotion de l’usage approprié des médicaments au sein de la société. Il regroupe plus de 6700 pharmaciens qui exercent notamment dans plus de 1 600 pharmacies privées ainsi que dans les établissements publics de santé du Québec.

-30-

Source : Ordre des pharmaciens du Québec

Information :
Véronique Allaire, conseillère aux communications
Ordre des pharmaciens du Québec
514 284-9588


 

Liens d'intérêt
Documents téléchargeables