L'Ordre des pharmaciens du Québec confirme que les sociétés de pharmaciens seront assujetties au Code de déontologie des pharmaciens

Montréal, le 4 novembre 2004 - Lors de la période de questions d’hier, à l’Assemblée nationale, il a été évoqué que les modifications proposées par l’Ordre des pharmaciens du Québec au Code de déontologie des pharmaciens auraient pour objet de permettre aux sociétés de pharmaciens, d’offrir, d’accorder ou de distribuer des cadeaux, ristournes, bonis ou autres gratifications à des personnes autorisées à prescrire. L’Ordre des pharmaciens du Québec tient donc à rectifier cette interprétation et ainsi à rassurer l’Assemblée nationale et la population à cet égard.

En effet, il est prévu qu’une société de pharmaciens, c’est à dire une société constituée exclusivement aux fins de l’exercice de la pharmacie par des pharmaciens restera soumise à l’ensemble des règles qui sont imposées aux pharmaciens, et ne sera donc pas autorisée à de telles pratiques.

Ainsi, le projet de modification prévoit que le pharmacien exerçant au sein d’une telle société aura le devoir de s’assurer que celle-ci respecte l’interdiction faite à chaque pharmacien d’offrir à des personnes autorisées à prescrire les avantages évoqués plus haut.

L’Ordre des pharmaciens du Québec a pour mandat d’assurer la protection du public en matière de services pharmaceutiques. Il regroupe les 6 480 pharmaciens qui exercent dans les 1 615 pharmacies du Québec ainsi que dans les établissements publics de santé.

-30-

Source : Ordre des pharmaciens du Québec, Secrétariat général

Pour information :
Julie Grenier / Michel Bissonnette
Groupe 2000 neuf
514 868-2009

 

Liens d'intérêt
Documents téléchargeables