Invité à présenter son avis à Washigton (USA) - L'Ordre des pharmaciens du Québec réaffirme son opposition à la vente de médicaments par Internet

Montréal, le 4 mai 2004 – À l’invitation du Groupe spécial sur l’importation de médicaments créé par le Surgeon General des États-Unis, le président de l’Ordre des pharmaciens du Québec, monsieur Jean-Yves Julien, a réaffirmé le 27 avril dernier l’opposition de l’Ordre à la vente de médicaments par des pharmaciens québécois à l’extérieur des frontières du Québec, que ce soit par Internet ou tout autre moyen non autorisé. « Nous considérons qu’il ne faut pas dissocier la vente d’un produit pharmaceutique du service-conseil à la personne auquel il a été prescrit », a indiqué monsieur Julien aux autorités américaines.

Cette position de l’Ordre des pharmaciens du Québec s’appuie sur des principes fondamentaux visant à assurer la santé et la sécurité des patients. « La relation entre le patient et le pharmacien est essentielle à la gestion d’un traitement médicamenteux de qualité, souligne monsieur Jean-Yves Julien en insistant sur la responsabilité professionnelle du pharmacien et la complexité de contrôle de qualité des produits vendus par Internet. »

Devant le Surgeon General, le président de l’Ordre a insisté sur le caractère distinctif de la loi québécoise sur la pharmacie faisant en sorte que seul un pharmacien peut être le propriétaire d’une pharmacie. « Ceci nous permet d’exercer un contrôle plus rigoureux sur ce type de pratique, signale Monsieur Julien. Toutefois, l’Ordre ne s’oppose pas à l’utilisation de l’Internet comme moyen de communication. Le permis d’exercice de la pharmacie octroyé par l’Ordre autorise les pharmaciens à exercer leur profession au Québec seulement.

Par ailleurs, monsieur Jean-Yves Julien a mis en relief certains aspects épineux que soulève la circulation transfrontalière des produits pharmaceutiques vendus à distance, notamment l’assurance responsabilité pour les consommateurs et celle des pharmaciens, la contrefaçon de médicaments, la sécurité et la confidentialité des informations, la gestion des droits des fabricants de produits d’origine, la disponibilité des médicaments et leur prix.

L’Ordre des pharmaciens du Québec compte quelque 6 480 membres. Sa mission est d’assurer la protection du public en matière de services pharmaceutiques.

-30-

Source : Ordre des pharmaciens du Québec, Secrétariat général

Pour information :
Michel Bissonnette / Véronique Allaire
Groupe 2000 neuf
514 868-2009

 

Liens d'intérêt
Documents téléchargeables