L'Ordre des pharmaciens décerne le prix Louis-Hébert à Mme Claude Mailhot et M. Régis Vaillancourt

Montréal, 20 mai 2003 – L’Ordre des pharmaciens du Québec accordera le prix Louis-Hébert à deux candidats qui se sont classés au premier rang. L’Ordre a décidé de décerner simultanément le prix 2002 et le prix 2003 à l’occasion de son assemblée générale du 9 juin prochain. Le prix 2002 sera accordé à Mme Claude Mailhot tandis que le prix 2003 ira à M. Régis Vaillancourt.

Le prix Louis-Hébert est accordé annuellement à un pharmacien ou une pharmacienne qui s’est particulièrement distingué au cours de sa carrière par son esprit d’innovation, son engagement envers la promotion de soins pharmaceutiques de qualité, son rayonnement, ses qualités personnelles d’éthique et d’intégrité, et qui de ce fait représente un modèle de référence pour les membres de l’Ordre.

L’Ordre des pharmaciens du Québec a institué le prix Louis-Hébert en l’honneur du premier colon à s’établir en Nouvelle-France. Ce personnage légendaire était apothicaire de formation. Paraît-il que les Amérindiens l’avaient surnommé le « ramasseur d’herbes ».

L’Ordre des pharmaciens du Québec, constitué en vertu du Code des professions, est chargé d’assumer la protection du public en matière de services pharmaceutiques. Pour ce faire, l’Ordre émet les permis d’exercice, évalue la compétence professionnelle de ses membres, exerce une fonction disciplinaire et assure la qualité des services dispensés.

L’Ordre des pharmaciens compte 6 323 membres en date du 31 mars 2003. Environ 71% des membres exercent en officine, soit comme salariés, soit comme propriétaires de l’une des 1 615 pharmacies que compte le Québec. Près de 18% des pharmaciens oeuvrent dans des établissements de santé. Les autres membres pratiquent dans divers milieux tels l’industrie pharmaceutique, les universités, les associations ou divers organismes gouvernementaux publics et parapublics.

– 30 –

Contact médias :
Jacques Samson, adjoint aux affaires externes
Tél. : 514 284-9515, poste 430
Cell. : 514 891-3452

Notes biographiques de Mme Mailhot et de M. Vaillancourt en annexe

Mme Claude Mailhot, récipiendaire du prix Louis-Hébert 2002

Mme Claude Mailhot a obtenu de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal un baccalauréat en pharmacie en 1978 et un diplôme en pharmacie hospitalière en 1979. Elle a complété un doctorat en pharmacie clinique à la University of Utah en 1985.

Elle est revenue à l’Université de Montréal la même année à titre de professeur adjoint et fut par la suite nommée professeur agrégée, vice-doyenne aux études de premier cycle et professeur titulaire. Elle occupe toujours ces deux derniers postes.

Mme Mailhot a planifié et géré le développement du volet communautaire de la maîtrise en pratique pharmaceutique, un programme unique en Amérique du Nord qui a favorisé le développement d’un nouveau milieu d’enseignement clinique en CLSC par l’engagement d’un pharmacien. En 1996, elle a implanté la Chaire médicaments et grossesse à l’Hôpital Ste-Justine, la première chaire de la Faculté de pharmacie.

Mme Mailhot a travaillé activement à la réforme du baccalauréat en pharmacie. Elle a participé à l’implantation de l’enseignement des soins pharmaceutiques à la Faculté de pharmacie en contribuant au développement des cours de démarche pharmaceutique, de pharmacothérapie et d’enseignement clinique.

Elle a dirigé en 2002 le comité sur la pertinence et la faisabilité d’un programme de doctorat en pharmacie. Elle est présentement responsable du groupe de travail évaluant la faisabilité des deux nouveaux programmes soit le baccalauréat en sciences pharmaceutiques et le doctorat en pharmacie.

Son importante contribution au niveau de différentes associations professionnelles et scientifiques et au niveau de nombreux comités universitaires est remarquable. Elle est l’auteur de plusieurs publications, conférences et communications de nature scientifique et professionnelle.

Les étudiants de la Faculté de pharmacie l’ont choisie à six reprises récipiendaire de prix soulignant l’excellence de son enseignement.

Mme Mailhot est fière de la profession et elle n’hésite pas à s’impliquer activement dans des projets visant son développement. Elle est un agent de changement important et un catalyseur pour les pharmaciens actuels et futurs.

M. Régis Vaillancourt, récipiendaire du prix Louis-Hébert 2003

M. Régis Vaillancourt a obtenu un baccalauréat en pharmacie de l’Université Laval en 1983 et a complété un doctorat en pharmacie à l’Université de Toronto en 1995.

M. Vaillancourt a joint les Forces armées canadiennes en 1983 et il y a occupé différents postes. Il a d’abord été affecté à la base militaire de Valcartier où il a été pharmacien à l’hôpital de la base puis à la 5ième ambulance de campagne.

Il a été officier des services de pharmacie clinique au Centre médical de la Défense nationale à Ottawa, de 1987 à 1991, commandant au Dépôt régional de matériel médical à la base de Chilliwack (Colombie-Britannique), de 1991 à 1993, et officier des services de pharmacie clinique au Centre médical de la Défense nationale à Ottawa, de 1995 à 1996.

Depuis 1996, il est conseillé en pharmacie clinique et gestionnaire des politiques et normes en pharmacie pour les Forces armées canadiennes. Il est également, depuis 1995, pharmacien communautaire consultant à la Pharmacie Roger Larouche à Hull et pharmacien clinicien à temps partiel à l’unité des soins intensifs chirurgicaux en cardiologie à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa.

Les promotions se sont succédées tout au long de sa carrière militaire et il a atteint le grade de lieutenant-colonel.

M. Vaillancourt compte à son actif plusieurs réalisations sur le plan professionnel. Il a entre autres été membre du comité de pharmacothérapie des Forces armées canadiennes, évaluateur dans le programme du contrôle de la qualité de la pratique des pharmaciens du Ontario College of Pharmacists, membre du Bureau de l’Ordre des pharmaciens du Québec, membre du comité consultatif interdisciplinaire de l’Académie canadienne des adjoints aux médecins et vice-président de la section des pharmaciens militaires et d’urgence de la fédération internationale pharmaceutique.

Il a reçu différentes mentions honorifiques tels le prix Roche 1995-1996 de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux, le prix pour excellence de la pratique de la pharmacie décerné par l’Université Laval en 1999 et le «Diabetes Educator Award» décerné par l’Association des pharmaciens du Canada en 2000.

Le Ontario Pharmacist Association lui a décerné le prix « Mortar and Pestle of Merit » en 2000. La Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux lui a attribué le titre de « Fellow » en 2002. Il a également reçu l’Ordre du mérite militaire décerné par la Gouverneure générale du Canada, le « IMS Canada Award » de IMS Health et le « Bristol Myers Squibb Award » de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux en 2003.

M. Vaillancourt est un homme de carrière qui s’est illustré par ses nombreux engagements envers la profession de pharmacien.

 

Liens d'intérêt
Documents téléchargeables