Foire aux questions

Bienvenue dans cette foire aux questions. Nous vous invitons à faire parvenir vos questions à Marie-Claude Poulin, adjointe à l’organisation des soins et des services pharmaceutiques, à mcpoulin@opq.org. Elles nous serviront à alimenter notre FAQ.
 

Questions

1. Pourquoi doit-on réviser le rôle des ATP?
2. Pourquoi y a-t-il deux catégories de personnel?
3. Qu’elle est la différence entre le PST, le PT et l’ATP?
4. Est-ce que de nouveaux programmes d’études devront être mis en place?
5. Est-ce que les ATP actuels devront suivre une formation supplémentaire?
6. Devrais-je obligatoirement embaucher du PT et du PST?
7. Est-ce que je dois déjà commencer à appliquer ces standards?
8. Si je veux déléguer certaines tâches visées par les standards dès maintenant, que dois-je faire?
9. Quelle est la suite du projet?

 

Réponses aux questions

1. Pourquoi doit-on réviser le rôle des ATP?
La surveillance de la thérapie médicamenteuse et la prestation des soins pharmaceutiques sont des activités qui vous occupent de plus en plus et pour lesquelles votre expertise est irremplaçable.

L’Ordre, en partenariat avec l’AQPP, l’A.P.E.S., l’ABCPQ et l’AQATP, a décidé de réviser le rôle des ATP pour leur permettre de vous épauler en accomplissant plus de tâches techniques et de gestion.

2. Pourquoi y a-t-il deux catégories de personnel?
Un des moyens d’assurer une plus grande disponibilité auprès de vos patients est de déléguer davantage. Par contre, il est difficile de déléguer plus sans former davantage, puisque les tâches qui doivent être déléguées sont de plus en plus complexes. Également, les tâches en pharmacie n’exigent pas toutes le même niveau de qualification.

C’est pourquoi la création de deux catégories de personnel répond bien à une utilisation efficiente des ressources.

Les catégories de personnel se distinguent comme suit:

  • les tâches techniques générales relèvent du personnel de soutien technique (PST),
  • les tâches nécessitant des connaissances poussées dans des domaines technologiques, techniques et de gestion relèvent de la compétence du personnel technique (PT).

3. Qu’elle est la différence entre le PST, le PT et l’ATP?
Le personnel de soutien technique (PST), effectue des tâches générales, semblables à ce qu’un diplômé du DEP peut faire actuellement à la fin de sa formation.

Le personnel technique (PT) pourra exécuter toutes les tâches du PST et assurer, en plus, des tâches de supervision du travail technique, des tâches nécessitant une plus grande autonomie et des capacités d’analyse accrues.

Certains ATP effectuent déjà une bonne partie des tâches du PST ou du PT sans avoir réussi un programme d’études spécifique, car leur expérience et la formation supplémentaire délivrée par leur employeur leur ont permis de développer de nouvelles compétences nécessaires à la réalisation d’une ou plusieurs de ces tâches.

4. Est-ce que de nouveaux programmes d’études devront être mis en place?
C’est ce que l’Ordre souhaite. À ce moment-ci, des discussions ont lieu entre l’Ordre et les ministères concernés pour les sensibiliser aux besoins de formation que requiert une délégation accrue dans les pharmacies communautaires et les établissements de santé.

5. Est-ce que les ATP actuels devront suivre une formation supplémentaire?
Il est trop tôt pour se prononcer. Il faut d’abord que les ministères concernés se prononcent sur la nécessité de revoir les programmes actuels et d’en offrir de nouveaux. Il faut ensuite définir les apprentissages requis pour l’obtention du ou des diplômes pour les ATP en emploi.

Mentionnons qu’il est déjà possible pour un ATP en emploi, de se voir reconnaître des acquis dans le cadre du DEP en assistance technique. Nous vous invitons à contacter les écoles offrant cette opportunité pour plus de détails.

Nous encourageons tous les ATP à faire une auto-évaluation de leurs compétences à l’aide des profils de compétences produits, afin de réfléchir à leur cheminement professionnel et de bien définir leurs objectifs de perfectionnement.

6. Devrais-je obligatoirement embaucher du PT et du PST?
Non. Rien ne vous oblige à embaucher du PST ou du PT.

C’est à vous de déterminer vos besoins en fonction des facteurs propres à votre milieu de travail et de déterminer ce qu’il convient de faire. La phase 3 du projet viendra définir plus précisément par exemple, s’il y aura des exigences de formation relatives à certaines tâches déléguées ou si la surveillance exigée sera modulée en fonction de la formation de l’ATP.

7. Est-ce que je dois déjà commencer à appliquer ces standards?
Il est possible d’appliquer ces standards dès maintenant. Cependant, l’Ordre est conscient que tant que les programmes d’études ne seront pas mis en place, la mise en œuvre uniforme des standards ne pourra être exigée.

8. Si je veux déléguer certaines tâches visées par les standards dès maintenant, que dois-je faire?
Vous pouvez dès à présent décider d’offrir une formation dans votre milieu de travail pour habiliter un ou plusieurs de vos ATP à exercer une ou plusieurs activité(s) identifiée(s) dans les standards. C’est le même principe que pour la délégation de la vérification contenant-contenu (DVCC).

9. Quelle est la suite du projet?
L’Ordre diffusera les profils de compétences auprès des publics intéressés. De plus, la phase 3 du projet prévoit des discussions sur l’encadrement législatif du PST et du PT.
 

Liens d'intérêt
Documents téléchargeables