Philippe Vincent: pharmacien spécialisé en santé mentale

À 17 ans, Philippe Vincent avait déjà en tête de travailler en santé mentale. C’est son intérêt marqué pour la psychanalyse, qu’il doit notamment à un professeur de cégep, qui l’a amené, par la suite, à approfondir ses connaissances dans ce domaine. Cela a aussi guidé son choix de carrière : la pharmacie.

Le stage qu’il a fait en santé mentale dans le cadre de sa maîtrise n’a fait que confirmer son intérêt pour ce champ d’exercice. Il pratique maintenant la pharmacie depuis de nombreuses années à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (IUSMM). Passionné dans tout ce qu’il entreprend, il s’investit notamment en recherche, donne des conférences, accueille des résidents en pharmacie à l’IUSMM et est professeur adjoint de clinique à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal.
 

Mais en quoi consiste exactement une journée de travail pour Philippe Vincent? « J’ai la plupart du temps un étudiant avec moi. Nous faisons d’abord le plan de match de la journée avant de monter à l’étage et vérifier s’il y a de nouveaux patients. Si c’est le cas, nous allons les rencontrer en compagnie du psychiatre. Nous faisons également une mise à jour des dossiers en fonction de ce qui s’est passé la veille ou pendant la nuit, une période souvent agitée en psychiatrie, et allons rencontrer les patients pour parler avec eux de leurs médicaments. Souvent, pour évaluer leur état et l’efficacité de leurs traitements, je me sers de différentes techniques telles que l’entrevue motivationnelle ou l’utilisation d’une échelle clinique. Nous complétons aussi les plans de soins, et y ajoutons, au fur et à mesure, l’information pertinente concernant le patient. D’ailleurs, un plan de soins est réalisé chaque fois qu’un patient arrive dans l’établissement. Finalement, nous rencontrons les patients lorsqu’ils ont leur congé de l’hôpital afin de leur donner certaines indications sur leurs médicaments, puis nous faisons le bilan comparatif des médicaments. »

Il y a une très belle collaboration avec les autres professionnels de la santé à l'IUSMM. Les pharmaciens sont les bienvenus partout. D’ailleurs, les psychiatres ont accepté sans problèmes que les pharmaciens se joignent à eux pour rencontrer les patients. « Cela nous permet de gagner en efficacité. Nous pouvons discuter des meilleures options pharmacothérapeutiques avec le médecin, le patient et sa famille, et cela, avant même que les médicaments ne soient prescrits. »

Dans sa pratique, Philippe Vincent doit relever de nombreux défis, mais le plus gros est sans contredit le développement d’une alliance thérapeutique avec le patient. « Si nous n’arrivons pas à connecter avec lui, il ne sera pas intéressé par ce qu’on lui dit. Je décris souvent l’adhésion à l’envers: ce n’est pas les patients qui ne sont pas adhérents, c’est nous qui ne sommes pas intéressants. Il faut parler le même langage qu’eux. Pour cela, il faut comprendre leurs besoins. » Pour ce faire, Philippe Vincent leur pose souvent la question suivante : « Si je pouvais inventer un médicament miracle, qu’est-ce qu’il vous ferait ? » Les patients lui disent alors comment ils se sentiraient, sans leur souffrance. Par exemple, « j’arrêterais d’entendre des voix », « je dormirais mieux », « j’aurais de l’énergie pour aller à l’école », etc. « Ils ne me parlent pas de symptômes, mais ils me disent ce qu’ils auraient envie de changer dans leur vie. Je peux ainsi davantage les aider et faire en sorte qu’ils comprennent mieux leur traitement et qu’ils y adhèrent. »

Malgré sa grande passion pour la pharmacie, Philippe Vincent a beaucoup d’autres intérêts! « Je joue de la batterie tous les jours, je danse le tango, j’écoute tous les nouveaux albums de heavy metal et je joue avec mes deux beaux enfants. Sinon, j’adore faire de la planche à neige hors-piste, en montant à pied et en redescendant ensuite dans la poudreuse ! Je vais surtout dans les Chic-Chocs au Québec, mais au mois de mars, je serai dans les Alpes pendant sept jours. Une belle expérience à venir! »

Liens d'intérêt
Documents téléchargeables