Une pratique bien encadrée

Pour chacune des nouvelles activités, un encadrement et des balises rigoureuses ont été développées afin d’assurer la sécurité des patients. Les conditions pour exercer ces nouvelles activités ont été établies grâce à une collaboration entre l’Ordre des pharmaciens du Québec et le Collège des médecins du Québec.

> Un suivi rigoureux
> Le pharmacien : l’expert du médicament
> Le diagnostic : entre les mains des médecins
> Prescrire des médicaments, mais selon certaines conditions
> Soyez fidèle à votre pharmacien : plus il vous connaît, mieux il peut vous aider
> Formations requises pour exercer ceraines activités
 

Un suivi rigoureux

Après avoir exercé l’une des sept nouvelles activités, votre pharmacien documentera dans votre dossier ses interventions et le suivi effectué. Il discutera avec vous, vous expliquera les changements apportés à votre médication, vous donnera les conseils appropriés et vous invitera à communiquer avec lui si le traitement ne semble pas efficace. Il informera également votre médecin de l’intervention réalisée et des raisons pour lesquelles un changement a été apporté à votre médication.

Dans certains cas toutefois, votre pharmacien pourrait juger préférable de ne pas intervenir. Plusieurs raisons pourraient justifier son choix : il considère ne pas détenir suffisamment d’information ou il juge que votre état de santé nécessite un suivi médical, par exemple. Dans ces situations, il vous référera au bon endroit : un autre pharmacien, votre médecin, une clinique sans rendez-vous ou encore, l’urgence d’un établissement de santé.
 

Le pharmacien : l’expert du médicament

Le pharmacien est l’expert du médicament. Il joue un rôle important dans notre système de santé, car il s’assure de l’usage approprié des médicaments auprès de la population. Il procède, entre autres, à l’analyse du dossier de ses patients pour valider que le médicament choisi est adapté à sa condition et adéquat. Il fait le suivi de ses patients pour s’assurer que ce choix de médicament est sécuritaire et efficace et conseille également les autres professionnels de la santé et les patients pour l’usage optimal des médicaments.

Les nouvelles activités lui permettent d’utiliser pleinement ses compétences et son expertise, au plus grand bénéfice des patients.


Le diagnostic : entre les mains des médecins

Les pharmaciens sont les experts des médicaments et des partenaires incontournables pour votre santé, mais ils n’ont pas la compétence et l’expertise pour poser un diagnostic. Seuls les médecins peuvent le faire. Un suivi médical demeure donc toujours essentiel. Assurez-vous de consulter régulièrement votre médecin.

 

Prescrire des médicaments, mais selon certaines conditions

Votre pharmacien peut prescrire des médicaments :

  • lorsqu’aucun diagnostic médical n’est requis, entre autres afin de prévenir certains problèmes de santé; ou
  • pour soigner certains problèmes de santé courants ou facilement reconnaissables et traitables, ayant déjà fait l’objet d’un diagnostic et d’une ordonnance médicale dans le passé.

Seules certaines conditions mineures et situations peuvent faire l’objet d’une prescription d’un médicament par le pharmacien.

 

Soyez fidèle à votre pharmacien : plus il vous connaît,
mieux il peut vous aider

Lorsque votre pharmacien exercera l’une ou l’autre des nouvelles activités, il l’inscrira dans votre dossier. Dans certains cas, il communiquera également avec votre médecin traitant pour l’informer de l’intervention et lui préciser, par exemple, les raisons pour lesquelles un changement a été apporté à votre médication.

En allant toujours à la même pharmacie, vos renseignements sont regroupés au même endroit. Votre pharmacien sera en mesure d’intervenir plus adéquatement s’il détient l’historique de votre médication, qu’il connaît vos habitudes de vie et votre condition de santé.

 

Formations requises pour exercer certaines activités

Depuis l'entrée en vigueur de la Loi 41, le 20 juin 2015, votre pharmacien peut prolonger l’ordonnance d’un médecin, prescrire des médicaments lorsqu’aucun diagnostic n’est requis et prescrire et interpréter des analyses de laboratoire.

En ce qui a trait aux activités qui consistent à ajuster, substituer et prescrire des médicaments pour des conditions mineures, votre pharmacien doit avoir complété avec succès la formation réglementaire obligatoire donnée par l’Ordre des pharmaciens du Québec pour les exercer. Il est donc possible qu’à votre pharmacie, des pharmaciens soient formés, et d’autres pas encore. Nous vous remercions à l’avance de votre compréhension.

Quant à l’activité d’administrer un médicament, les pharmaciens qui désirent l’exercer devront d’abord suivre une formation théorique et pratique. Par contre, certains pharmaciens pourraient décider de ne pas offrir ce service.

 

Liens d'intérêt
Documents téléchargeables