Diplômés de la France

La France et le Québec ayant convenu des différences substantielles liées aux titres de formation des pharmaciens, ils ont conclu l’Arrangement en vue de la reconnaissance des qualifications professionnelles entre la France et le Québec dont l’Ordre est signataire. Cet Arrangement établit les modalités de la reconnaissance des qualifications des personnes exerçant la profession de pharmacien.

Trois conditions établies prévues au Règlement sur la délivrance d’un permis de l’Ordre des pharmaciens du Québec pour donner effet à l’arrangement conclu par l’Ordre en vertu de l’Entente entre le Québec et la France en matière de reconnaissance des qualifications professionnelles, et permettant au demandeur d’obtenir la reconnaissance de ses qualifications professionnelles lui conférant le permis d’exercice de la pharmacie au Québec, doivent être réunies :

1. détenir sur le territoire de la France l’aptitude légale d’exercer

L’aptitude légale d’exercer peut être :

  • une preuve d’inscription ou de radiation à l’Ordre national des pharmaciens précisant le milieu de pratique, officine ou pharmacie à usage intérieur d’un hôpital, et les dates de début et de fin de l’exercice du pharmacien; ou
  • une attestation d’inscriptibilité, soit une attestation émise par le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens de France au diplômé français n’ayant encore jamais été inscrit afin de certifier que la personne remplit toutes les conditions pour être inscrite à l’Ordre, à l’exception de celle du rattachement à un établissement pharmaceutique situé en France. 


2. avoir obtenu, sur le territoire de la France, d’une autorité reconnue ou désignée par la France, l’un des titres de formation suivant : le diplôme d’État de docteur en pharmacie ou le diplôme d’État de pharmacien


3. accomplir, au choix du demandeur, une des mesures de compensation prévue à l’Arrangement, soit :

Option 1 - Réussir un programme de formation d’appoint prescrit par l’Ordre et un stage

Le demandeur peut démontrer ses compétences professionnelles en complétant avec succès le programme Qualification en pharmacie. Ce programme est offert par l’Université de Montréal et totalise 64 crédits de formation répartis sur 16 mois.

D’une durée de 600 heures, s’étendant sur une période d’au moins 15 semaines et d’au plus un an, le stage vise à acquérir les compétences globales complexes que le pharmacien québécois doit maîtriser pour exercer sa profession dans le système de santé du Québec. Ce stage peut être effectué en pharmacie d’officine ou en établissement de santé. Selon la formation et l’expérience du demandeur, une demande d’équivalence du stage peut être faite en vertu du Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l’Ordre des pharmaciens du Québec

La durée de cette option est d'environ 20 mois.

Option 2 - Réussir un examen, une formation d’appoint et un stage

Le demandeur peut démontrer ses compétences professionnelles en réussissant la partie II de l’examen d’aptitude du Bureau des examinateurs en pharmacie du Canada, soit l’examen ECOS. Cet examen est offert deux fois par année, en mai et en novembre.

Le demandeur devra par la suite suivre et réussir une formation d’appoint de 3 crédits sur la législation et le système de santé québécois offerte en autoapprentissage par l’Université de Montréal.

D’une durée de 600 heures, s’étendant sur une période d’au moins 15 semaines et d’au plus un an, le stage vise à acquérir les compétences globales complexes que le pharmacien québécois doit maîtriser pour exercer sa profession dans le système de santé du Québec. Ce stage peut être effectué en pharmacie d’officine ou en établissement de santé. Selon la formation et l’expérience du demandeur, une demande d’équivalence du stage peut être faite en vertu du Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l’Ordre des pharmaciens du Québec.  

La durée de cette option est d'environ quatre mois (après avoir réussi la partie II de l'examen d'aptitude).


Pour faire une demande de reconnaissance des qualifications professionnelles en vertu de l’Arrangement, le demandeur doit remplir le formulaire de demande de reconnaissance en y joignant les éléments suivants :

  • un diplôme d’État de docteur en pharmacie ou un diplôme d’État de pharmacien obtenu en France;
  • une preuve d’inscription ou de radiation à l’Ordre national des pharmaciens précisant le milieu de pratique, officine ou pharmacie à usage intérieur d’un hôpital, et les dates de début et de fin de l’exercice; ou
  • une attestation d’inscriptibilité, soit une attestation émise par le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens de France au diplômé français n’ayant encore jamais été inscrit;
  • tout autre document jugé pertinent;
  • le paiement des frais d’examen de la demande (voir la page Coûts).

Pour faire une demande d’équivalence du stage, le demandeur doit envoyer une lettre à la Direction de l’admission et du perfectionnement, accompagnée du formulaire Description des acquis expérientiels dans le cadre d’une demande de reconnaissance de l’équivalence du stage et tous les documents justificatifs pertinents.

Pour tout renseignement additionnel, communiquez avec la Direction de l’admission et du perfectionnement.


Pour l’envoi de votre demande de reconnaissance des qualifications professionnelles en vertu de l’Arrangement :

Ordre des pharmaciens du Québec
Direction de l’admission et du perfectionnement
301-266 Notre-Dame Ouest
Montréal (Québec) H2Y 1T6